Je m’appelle Gabriel, j’ai bientôt 15 mois. Je suis le petit garçon de Papa et Maman, et le frère jumeau de Christian. On s’amuse beaucoup tous les deux, parfois on se dispute, on fait quasiment tout ensemble. À peine nés, on avait déjà chacun un meilleur ami ! Christian, il paraît qu’il a un chromosome de plus que moi. Je ne sais pas encore ce que ça veut dire, mais je m’en fiche parce que moi, j’ai une minute de plus que lui d’abord !

Le matin, j’aime bien quand on se réveille, il y a quelques rayons de lumière dans la chambre, et le premier de nous deux qui est réveillé peut voir l’autre dans le lit juste à côté. On attend plutôt sagement, sauf quand on joue à celui qui donnera les plus gros coups de pieds dans sa tête de lit par exemple. C’est rare qu’on pleure, sauf si vraiment on a très faim. On parle tous les deux, en attendant que Papa ou Maman vienne nous voir. Souvent ils retrouvent toutes nos peluches dans le lit de Christian, parce que je lance les miennes dans son lit et lui il ne sait pas encore les renvoyer. En général, c’est Christian qui se fait changer la couche en premier, parce que lui, quand on l’assoit par terre, on ne le retrouve pas dix mètres plus loin. Une fois que moi aussi je suis changé, je rejoins Christian, on prend notre ration de lait et ensuite on mange un petit morceau. Christian il n’a pas mis si longtemps que ça pour faire comme moi et manger son pain à la main, on y arrive très bien tous les deux maintenant !

Ensuite on joue sur notre aire de jeux. Apparemment avant c’était le salon de Papa et Maman. Mais moi j’y passe moins de temps qu’avant, je me promène partout, même dans la partie où on n’était pas censés pouvoir aller. Bah oui je sais escalader les obstacles maintenant ! Il y a tellement de choses à voir, toucher et goûter, c’est super intéressant. Grâce à moi, Papa et Maman sont devenus un peu plus efficaces pour ranger les affaires. Christian il est pile en train d’apprendre à ramper, il se déplace de plus en plus, mais il ne sait pas encore bien me rejoindre. Alors c’est moi qui reviens régulièrement près de lui pour qu’on joue ensemble. Et bientôt on surmontera tous les obstacles ensemble !

Si c’est un jour de rendez-vous d’orthophonie ou de psychomotricité pour Christian, je l’accompagne avec Maman. On y va en poussette, et pendant le rendez-vous je m’occupe pendant que lui, il travaille en s’amusant. Mais j’apprends moi aussi, surtout à observer patiemment ses progrès, petit à petit, souvent je l’encourage en participant avec lui aux exercices, je lui montre comment faire.

En fin de matinée on commence à fatiguer, et ça on a aucun problème pour le faire savoir, alors selon le reste du programme de la journée, soit on va faire un tour de poussette, soit on a un petit temps calme dans nos lits, soit on déjeune un peu plus tôt.

Christian il ne comprend pas encore tout ce qu’on lui dit, mais il y a certaines choses qu’il comprend très bien : quand on va passer à table par exemple. Quand on s’assoit dans la chaise haute et qu’on voit arriver le repas, on devient tout impatient. Quand on racle l’assiette pour avaler la dernière cuiller, Christian il s’énerve parce qu’il comprend que le repas est fini. Par contre il ne comprend pas encore quand on se fâche : il regarde en souriant ! Moi avant ça me faisait pleurer qu’on le gronde, mais maintenant je comprends et je dis même à Christian qu’il ne faut pas faire de bêtise quand on mange, je lui fais “non non” avec le doigt. Après la purée, Maman nous allaite, ça nous détend et nous calme avant d’aller dormir. Quand on se réveille de la sieste, on parle tous les deux, et on rigole beaucoup : Papa et Maman ils aimeraient bien se faire tout petits pour savoir ce qui nous amuse tellement. Mais c’est un secret entre frères…

Si c’est le jour du kiné pour Christian, une fois qu’on est changés on part en poussette au rendez-vous. Je joue avec les jouets et avec Maman, pendant que Christian travaille. Ça l’énerve parfois, selon les exercices, mais comme ça on apprend ensemble la persévérance et la patience pour progresser. Quand on rentre on prend notre goûter, une compote et un yaourt, avec un biscuit à grignoter. Après, on a quartier libre ! Ça dépend du jour, de la météo, de notre humeur : on joue sur l’aire de jeux, on va faire une ou deux courses, on va jouer avec nos cousin cousines, on va voir notre Granny, on va au parc… on ne s’ennuie pas !

Quand Papa rentre le soir, on est tellement contents de le voir qu’on lui fait une sacrée fête. Mais comme c’est aussi l’heure à laquelle on commence à fatiguer, on est souvent un peu énervés. Il nous lit une histoire, joue un peu à la guitare, nous chante des chansons, et si on est vraiment énervés il nous emmène faire une petite promenade… on profite bien de lui !

Si c’est un jour de bain, Maman nous prépare la petite pataugeoire, pour qu’on puisse se baigner dedans. Avant on faisait chacun notre tour dans la petite baignoire de bébé, mais on a bien grandi maintenant, et surtout Papa et Maman ont réalisé que la super pataugeoire offerte par Tonton l’an dernier, elle rentre pile poil dans la douche ! C’est plus pratique, on peut y être tous les deux en même temps. Je crois que Christian il est un peu traumatisé, en ce moment il n’aime plus trop les bains. Ça doit dater du début de l’été, quand on a mis la piscine pour la première fois, j’étais tellement content que je passais mon temps à l’éclabousser, et il n’aimait pas trop ça…

Ensuite c’est l’heure de dîner : on dévore notre purée de légumes, et Maman nous donne la dernière tétée. On se couche calmement (si on s’est pas déjà endormis avant d’arriver dans notre lit), on parle un peu tous les deux, et on s’endort rapidement. Après tout, Papa et Maman ont bien mérité de passer la soirée tranquilles tous les deux !

Depuis deux mois je dors à nouveau sans me réveiller, c’est Christian qui a pris le relais, mais on a vu que c’est parce que sa troisième dent sortait. Depuis il redort bien lui aussi. En tous cas je suis un gros dormeur comme Papa parce qu’en général, je continuais de dormir même quand Christian pleurait juste à côté de moi.

Il y a beaucoup de personnes qui trouvent qu’on se ressemble, Christian et moi. Bah je trouve ça normal : on est deux frères ! Bien sûr qu’on se ressemble, comme tous les frères. Et comme tous les frères, on se dispute aussi parfois, quand on veut tous les deux le même jouet et qu’aucun de nous ne veut le lâcher par exemple. Christian on dirait pas, mais il a de la force ! On est parfois aussi un peu jaloux, par exemple quand il y en a un qui est pris dans les bras en premier, l’autre se met à réclamer. Quelque chose me dit qu’on ferait bien d’apprendre à partager parce qu’il ne se laissera pas faire… Et c’est tant mieux, parce que ça lui servira sûrement dans la vie. Plus tard, j’espère que je serai un super « grand » frère, et j’espère qu’on fera plein de choses ensemble tous les deux. Mais je sais qu’on ne pourra pas non plus être toujours ensemble, et s’il a besoin de se défendre, c’est bien qu’il ait son petit caractère.

J’ai hâte qu’on marche et qu’on fasse des bêtises ensemble, parce que pour l’instant, je les fais souvent tout seul. Je suis un sacré coquin moi ! Ce qui est super avec Christian, c’est qu’avec ses émotions, il ne fait pas semblant. Qu’il soit content ou pas, c’est comme Maman, ça se voit comme son nez au milieu de sa figure ! On devine assez rapidement ce qu’il ressent, il est comme un livre ouvert. Et moi ça tombe bien, j’aime beaucoup les livres. Quand on joue ensemble, je rigole souvent, et je le fais rigoler aussi. Maman elle pense que nous entendre rire ensemble, c’est le plus beau son qu’elle entendra dans sa vie, et rien que pour ça elle est super heureuse.

Voilà, je m’appelle Gabriel, mon frère jumeau est différent, et je l’aime même s’il me bat au nombre de chromosomes. D’ailleurs, je sais même pas ce que c’est un chromosome, par contre, rigoler fort avec son meilleur ami, ça je sais ce que c’est !